Erwan Sene

Né en 1991, vit et travaille à Paris

2016 : DNSEP de l’École Supérieure d’Art et de Design de Reims

Expositions récentes :
2019 : Tout le monde en parle : Le Trogloxène, exposition collective, Deborah Bowmann, Bruxelles, Belgique
2018 : Extinction, exposition collective, galerie Artemis Fontana, Paris
2018 : Dermomania, avec Charles Nègre et Pierre-Alexandre Mateos, La Paix, Paris
2017 : Au-Delà Du Bien et du Bad, La capela, Paris
2016 : Un passage à bout portant, exposition collective, CAC, Centre d’art Passages, Troyes

Le travail d’Erwan Sene s’appuie sur un travail sculptural qui se déploie à plusieurs niveaux. Se laissant aller sur la pente d’une imagination de la vie quotidienne comme de récits énigmatiques, sa pratique reconsidère sa propre manière de vivre et de digérer les objets qui l’entoure.
Sans sous-estimer la Nature dans ses influences, il crée des décors avec une multitude de matériaux, entre rémanence baroque et surréalisme de tous les jours et y aborde les thèmes de la contamination, de l’idiopathie et de la science-fiction.
Pouvant allier la convivialité́ d’un comptoir de bistrot à l’anxiété́ d’une copropriété́ contaminée, Il porte une importance à ne percer qu’à moitié le mystère entourant la réalité́. Son atelier est installé́ dans un ancien Night-Club de L’ile Saint Denis dont l’atmosphère fait écho à son travail de production et de performance musicale.
Il S’apprête à sortir deux disques sur son label Cellar Door/Proxi.
Une nouvelle installation sonore sera présentée au project space Deborah Bowmann à Bruxelles en septembre 2019 ainsi qu’une performance immersive avec le compositeur Kamal El Aoufi.

Sans Titre (Dermomania #8), 2018
En collaboration avec Charles Negre
C-Print, résine epoxy, tissu, bois, 58 x 40 cm